Objets partiellement distinguables, 2021

Le centre d’artistes en art audio et électronique Avatar nous a donné carte blanche, à Guillaume Côté et moi-même, pour une résidence de création dans une maison patrimoniale. Dans le cadre de l'exposition Girardin raconte, nous nous sommes laissés inspirer de la maison tricentenaire, son histoire, ses sons, ses objets.

Les vieilles maisons sont les plus bavardes. Comme si elles avaient autant à raconter que leurs habitants, il suffit de tendre l’oreille pour entendre leurs os de bois craquer ou encore, ce que dit leur maçonnerie de pierres. Ce sont peut-être les souvenirs qu’elles accumulent et ne peuvent s’empêcher de partager.
Objets partiellement distinguables propose un basculement vers un univers onirique aux frontières de l’abstraction et de la figuration. Par photogrammétrie, nous avons transposé un rendu 3D des objets d'époque appartenant à la maison sur des plaques d'acrylique. La transmutation devient alors le point de bascule où les techniques propres aux médiums numériques prennent vie, offrant au spectateur un second regard sur le patrimoine matériel beauportois.

Crédits photo : Marion Gotti
Crédits vidéo : Josiane Roberge

Projet d'Avatar dans le cadre de l'exposition Girardin raconte, Maison Girardin, Québec, 2021