Dummy Interface, 2019

Une caméra pointe vers une lumière fluorescente qui, à l'écran, semble se décomposer. Le streaming à bas rendement traduit les fluctuations du signal vidéo par une distorsion dans l'image, dans une sensibilité presque plastique.

L’installation joue sur ses propres imperfections : surexposition, contrôle automatique, protocole intermittent. Dans une esthétique glitch, l’image se décompose en zones pixelisées. Les limites techniques transforment l’image anodine du néon en une manifestation impalpable lors de son passage du net au flou.

Composée d'images en rediffusion et d'images retransmises en simultané, Dummy interface tient son nom de la ligne de code présente au démarrage du réseau simulé.

Crédits photo : Marion Gotti

double/doubles, exposition satellite Mois Multi, 644 St-Joseph, Québec, 2019

Carol-Ann Belzil-Normand, Sarah Booth, Delphine Egesborg, Delphine Hébert-Marcoux, Marie-Soleil Fortier

Commissaires : Delphine Egesborg et Charlotte Boisver-Simard

Québec, Canada | nathalie-leblanc.com

  • Gris LinkedIn Icône
  • Grey Vimeo Icon