La moisson de Bruegel, 2014

Issue d'un processus d’effacement, la reproduction de La moisson de Bruegel a patiemment été décollée de son support. Les résidus de couleurs ont été conservés à mesure que l’image disparaissait. Il en résulte une moisson dédoublée, décomposée, que notre regard tente de reconstruire. D’un côté la reproduction effacée, de l’autre ce qui en a été extrait. La constellation de couleurs, des déchirures de papier, la trame de l’impression, des fils et des poussières intruses composent une nouvelle image dans laquelle l’on se perd à regarder les détails.

Crédits photo : Marion Gotti

Québec, Canada | nathalie-leblanc.com

  • Gris LinkedIn Icône
  • Grey Vimeo Icon